RDC Environnement | Notre Histoire | RDC Environment
Apprenez l'histoire et l'évolution de RDC Environment, depuis sa création en 1992, à l'initiative de Bernard de Caevel et du professeur Buekens (VUB).
7900
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-7900,page-child,parent-pageid-172,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

Notre Histoire

Bernard De Caevel crée RDC Environment en 1992.

RDC Environment a fêté ses 25 ans en 2017.

Bernard De Caevel crée RDC Environment en 1992 avec le Pr. Alfons Buekens (VUB) dont il était l’assistant comme objecteur de conscience.

Les premières études réalisées au sein d’RDC Environment portent sur divers aspects de l’environnement tels que :

  • les impacts de l’incinération (dioxines, récupération d’énergie, aluminium) ;
  • des études ACV ;
  • des études d’incidences sur l’environnement ;
  • des études relatives aux déchets.

 

En 2006, Michael Ooms et Bernard De Caevel reprennent les parts de l’organisation du Pr. Buekens.

En 1999, RDC Environment finalise la première version de son logiciel RangeLCA, un outil particulièrement innovant pour l’époque, permettant des études d’analyse de cycle de vie. S’en suivent plus de 250 études ! Depuis lors, l’outil a constamment évolué pour s’adapter aux nouvelles bases de données se développant de par le monde. RangeLCA présente, aujourd’hui encore, des caractéristiques inégalées par les autres outils ACV. Exemple, une grande rapidité de calcul grâce à une conception intégrant dès l’origine l’utilisation de fourchettes de données (« Range ») au lieu de valeurs individuelles, et des fonctionnalités d’analyse de sensibilité, qui découlent de ce fonctionnement en mode « fourchette de données ».

 

En 2011, RDC Environment est racheté par Intertek et lui permet d’atteindre un effectif de 36 personnes.

 

En 2013, Bernard De Caevel reprend la société, dont il est aujourd’hui l’unique propriétaire. À cette occasion, Jo Buekens devient président du Conseil d’Administration.

 

Aujourd’hui RDC Environment compte une vingtaine de collaborateurs ingénieurs et économistes, et ses activités se concentrent sur :

  • les études ACV et le développement d’outils ACV pour l’éco-conception ;
  • les études relatives aux déchets en soutien aux pouvoirs publics ;
  • les études « coûts-bénéfices » permettant d’intégrer les 3 piliers du développement durable ;
  • l’expertise à la demande qui permet un accompagnement des entreprises sur des sujets ponctuels.

En parallèle, RDC Environment s’est également développé avec une succursale en France.

Les moments qui ont marqué notre histoire et celle du développement durable

Au cours de ses 25 ans d’existence, RDC Environment est fier d’avoir réalisé plusieurs études marquantes. Comme en atteste les quelques exemples ci-dessous, elles ont pu influencer les décisions dans le sens d’un développement plus durable de notre société :

 

  • En 1997, RDC Environment réalise pour la Commission européenne une étude portant sur les écobilans au regard des prises de décisions politiques dans le domaine de l’emballage et des déchets d’emballage.

 

  • En 2000, la Commission européenne commande une étude sur l’évaluation des coûts et bénéfices liés aux objectifs de recyclage et de réutilisation des emballages. Cette étude a servi de base à la fixation des objectifs de recyclage dans la Directive européenne sur les emballages et déchets d’emballages.

 

  • En 2004, l’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement commande un inventaire des emplois dans la construction et une évaluation de l’impact d’une orientation plus durable de la construction sur l’emploi. Nous avons identifié des actions à mener au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale en faveur de la construction durable et déterminé le nombre d’emplois additionnels potentiels sur la période 2005 – 2010. (réf. 28)

 

  • En 2006, nous réalisons pour le groupe Danone une étude relative au cycle de vie des emballages en PLA (plastique biosourcé) ; à cette occasion nous avons été parmi les premiers à attirer l’attention de la communauté scientifique sur la concurrence que les plastiques biosourcés pouvaient représenter pour l’agriculture destinée à l’alimentation humaine, à une époque où les bioplastiques étaient vus comme la panacée aux problèmes de pénurie des hydrocarbures et du changement climatique. (réf. 178)

 

  • En 2007, nous réalisons pour l’OVAM (l’administration flamande de gestion des déchets) une étude dont le résultat permet de grandement simplifier les calculs de taux de recyclage des centres de broyage et de tri des Véhicules Hors d’Usage. Cette méthode permet un travail plus rapide, plus pertinent et moins couteux ; tout à fait innovante pour l’époque, elle est toujours appliquée aujourd’hui. (réf. 432)
  • En 2008, la région wallonne (Office wallon des déchets) commande une étude préparatoire à la mise en œuvre d’un système de consigne sur les canettes de boisson. L’objectif de cette étude était essentiellement de développer les arguments environnementaux, économiques et sociaux favorables ou défavorables au système de la consigne. Cette analyse couvre les aspects environnementaux, économiques et sociaux. (réf. 1052)

 

  • En 2014, nous réalisons pour l’ADEME (l’administration française de l’énergie et de l’environnement) une étude sur le positionnement et la compétitivité des entreprises de recyclage en France. Nous avons alors visité 80 entreprises dans 13 domaines de recyclage et nos conclusions ont permis de mieux faire connaître les forces et faiblesses, les niveaux de compétitivité, les freins au développement ainsi que les enjeux en termes de valeur ajoutée et d’emplois de l’industrie du recyclage en France. (réf. 1864)

 

  • Plus récemment, nous avons analysé en 2017 pour le Service Public Fédéral Économie (Belgique) les politiques et les mesures à prendre en compte au niveau fédéral belge et européen pour prolonger la durée de vie des produits et lutter ainsi contre l’obsolescence programmée. Cette étude comprend l’évaluation des impacts sociaux et économiques. (réf. 2820)

DECOUVREZ AUSSI

À propos de RDC Environment

Apprenez-en plus sur notre société et notre expertise

Notre équipe

Découvrez les membres de RDC Environment

Nos valeurs

Découvrez les valeurs de notre entreprise